InArt peut dormir sur ses deux oreilles !!!

Alors que Hot Toys semblait vouloir lancer l’offensive envers InArt avec son Anakin Skywalker Artisan Edition plein de promesses, nous avons eu le droit, dans la journée, à une autre révélation tout aussi surprenante, puisque c’est le Joker, interprété par le regretté Heath Ledger dans le film The Dark Knight, qui va lui aussi faire son apparition en Artisan Edition (la nouvelle gamme premium chez Hot Toys).

Malheureusement, la surprise n’a pas été forcément bien accueillie par la collectorsphère, en raison d’un travail peut-être inachevé ou encore trop balbutiant de la part d’Hot Toys. On note sans le moindre doute une amélioration au niveau du tailoring, qui tend à se rapprocher de ce que InArt nous a proposé, même s’il reste un certain écart. Cependant, en ce qui concerne le Head Sculpt, on est encore loin du compte.

Le HS, parlons-en. On voit une amélioration significative par rapport à la DX11, c’est indéniable. Que ce soit au niveau du sculpt ou de la peinture, on sent que Hot Toys a nettement haussé son niveau pour pouvoir rivaliser avec InArt. Malheureusement, il reste un fossé peut-être un peu trop grand à combler, notamment sur le rooted (chevelure implantée) ou même sur l’expression choisie. On a l’impression qu’Hot Toys a voulu faire quelque chose de grand sans vraiment savoir quelle direction prendre.

Pour le tailoring, là aussi, c’est une grosse amélioration par rapport à la DX11 qui restait, avant la sortie du Joker InArt, la référence. Mais quand on compare cette nouvelle réalisation à la InArt, on voit au premier regard qu’il y a un niveau de différence entre les deux compagnies.

Concernant les accessoires, même constat : là où InArt mise tout sur le premium en utilisant des armes en diecast, Hot Toys persiste et signe avec son traditionnel PVC. Certes, on retrouve la même panoplie sur les deux figurines, mais là où la version premium fait vraiment premium, l’autre répond difficilement, sans même donner l’impression de vouloir combattre .

Enfin, pour finir, le prix risque lui aussi d’être un point important de cette figurine, puisqu’elle devrait être disponible aux alentours de 600 $. Ce qui est tout de même un peu cher au vu de ce qu’elle a à offrir. Certes, ce n’est pas le prix boutique officiel, mais cette figurine étant dans la même veine que l’Anakin, il sera pour nous, Européens, très compliqué de mettre la main dessus sans passer par des revendeurs tiers qui se nourriront allègrement dessus, même si ce n’est pas forcément le cas de tous, mais qui, au final, feront monter la note au tarif indiqué.

Deux versions seront disponibles, avec sculpted hair et rooted hair. Contrairement à InArt, où la version rooted était uniquement disponible en pack double figurine, Hot Toys propose quant à lui chaque version de manière indépendante. Cela pourrait peut-être lui valoir gain de cause auprès d’une partie de la communauté des collectionneurs, qui n’est pas forcément désireuse de débourser plus de 1000 € pour une double figurine, même si le résultat semble tout de même le justifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 16 =


Une surprise de taille …

Nouvelle chance pour le duo TG Toys et SWToys ??